logo page mes expériences avec le paranormal ou quand le paranormal devient normal
 
Les années 90
 

Ma vie prenant un nouveau tournant sur le plan sentimental, je me mis en ménage avec une autre femme rencontrée quelques temps auparavant. On déménagea pour Douarnenez, refondant une famille puis naquit notre premier enfant, un garçon prénommé Jessy ( prénom du frère jumeau d’Elvis Presley, décédé à sa naissance ). Jessy ne devait vivre que l’espace de quatre mois. En effet, un matin alors que le téléphone sonnait, je pris le combiné et commençais ma conversation tout à fait normalement quand l’idée que quelque chose ne collait pas me traversa l’esprit. Je demandais à ma compagne d’aller vérifier auprès du petit si tout allait bien, trouvant bizarre qu’il ne s’était pas réveillé. I l était déjà trop tard, notre bébé était déjà parti, emporté par la mort subite du nourrisson. Je dis « parti » car pour moi, la mort n’est qu’un passage, certes difficile à accepter en tant que tel, mais un passage tout de même vers autre chose, une autre dimension, une autre conscience.

J’ai quand même mis quinze années pour accepter ce départ, faire le deuil de mon fils. Deux personnes m’y aideront et de toute ma vie, pour cela je ne les remercierai jamais assez, je les appellerai Cath et Chris pour ne pas divulguer leur identité mais j’aurai bien s û r l’occasion de vous parler de ces personnes là plus tard car l’une d’entre elle deviendra mon guide spirituel. N’y voyez aucun rapport avec quelque chose de sectaire ou s’en approchant, ceux sont deux personnes tout à fait normales qui vivent et travaillent comme vous et moi mais dont le but de leur vie est d’aider les gens.

Cette parenthèse faite sur mes amis, ma compagne et moi décidions qu’il n’était plus possible, après cette douloureuse expérience, de quitter Douarnenez pour revenir vivre à Brest, ou l’on resta cloîtré ou presque dans notre nouvel appartement pendant un ans. Mon ami Mickey décida qu’il était temps que je passe à autre chose et qu’il était vraiment temps que je passe à autre chose, que je revive et reprenne une vie normale. Je l’en remercie du fond du cœur d’avoir été là dans ces moments difficiles.

….Cette parenthèse faite sur mes amis, ma compagne et moi décidions qu’il n’était plus possible, après cette douloureuse expérience, de rester sur Douarnenez. Nous sommes alors revenus sur Brest, où l’on est resté cloîtrés ou presque dans notre nouvel appartement pendant un an….

Je reprenais donc le chemin du travail et une vie à peu près normale avec l’arrivée de mes deux autres filles, Jennifer et Kimberley nées en 1992 et 1995 . Nous avons alors déménagé pour Plounéour-Trez où notre couple, pour des raisons qui me sont personnelles, explosa.

J’obtins, par le tribunal la garde de mes deux filles que j’élève seul depuis sept ans. Nous formons depuis, une petite famille de trois personnes ce qui me permet d’être encore plus proche d’elles chose qui, peut être, ne serait pas si j’avais vécu en couple, j’en remercie pour cela le bon dieu, moi qui n’y croyais plus depuis le départ de mon fils Jessy.

Une phrase me vient à l’esprit à l’instant, elle n’a peut être rien à voir avec ce chapitre mais je la glisse quand même, elle est importante à mes yeux.

Oh fils, moi qui veillais sur toi alors que tu étais enfant, maintenant, de l à- haut, c’est toi qui veille sur nous trois, qui nous protège. Je t’ai si longtemps pleuré que lorsque je pense à toi aujourd’hui, je souris pour tout le bien que tu nous apportes.

J’aurai l’occasion d’expliquer le pourquoi de cette phrase plus tard quand je vous parlerai des dons de médium

 

 
 
 
ange tournant