logo page mes expériences avec le paranormal ou quand le paranormal devient normal
 
Ma première mission
 

Cela faisait plusieurs jours que je savais être invité chez une amie (je l'appelerai Natasha par soucis de discrétion), ceci à l'occasion d'un repas d'anniversaire. Ne prêtant pas plus attention que cela à ce qui pouvait m'arriver lors de ce repas, je me préparais normalement à faire la fête comme j'adore le faire avec mes amis. L'après midi précédant le repas était tout ce qu'il y a de plus banal pour un samedi, ne m'attendant pas du tout à ce qui allait suivre.

Il devait être à peu près dix sept heures trente, je choisissais les vêtements que j'allais porter le soir, je les posais sur mon lit et décidais d'aller prendre une douche. Je fis couler l'eau pour qu'elle soit à température, profitant de ce moment pour me déshabiller. Une fois sous le jet d'eau, commençant à me laver, je ressentis comme une pensée qui, si je puis le dire ainsi, n'était pas la mienne. Cette petite voix venue de je ne savais où à l'époque, me dictait un certain nombre de phrases qui m'engoissaient un peu quand même, on le serait pour moins que cela.

La voix me disait de prendre mon chapelet, mon pendule, de l'eau bennite et d'emmener tout ça avec moi à la soirée. Je sortais de dessous la douche, encore tout trempé et entrepris alors de m'essuyer quand, me regardant dans la glace de la salle de bain, la buée commença à se former sur le carreau. Un phénomène pour le moins étrange m'attendait encore. Un dessin commença à se former sur ce support et je pus voir les invités prévus à la soirée ainsi que l'emplacement que j'allais occuper à table, le plus surprenant étant une personne qui se tenait derrière moi, la main posée sur ma tête, comme pour me protéger. Une chose était sure, je n'allais pas seul à la soirée. Avant de quitter mon domicile, je pris donc soin de rien oublier, j'étais en retard comme d'habitude, je prenais donc le volant direction la soirée d'anniversaire chez Natasha.

Arrivé à destination, tout le monde était là hormis trois copines de la maîtresse des lieux et l'on commençait à faire la fête. C'est ainsi que, passant de la cuisine à la salle à manger où se trouvaient tous les convives, mon regard se fixa sur une photo de Natacha agrafée sur le mur. Je la pris en main, puis la regardant profondément, je m'aperçus qu'il y avait en fait deux têtes et non une sur cette prise de vue, la tête de mon amie ayant un visage qui n'était nullement le sien, un sourire diabolique posé sur ses lèvres en surimpression de son faciès habituel. Une certaine peur gagnait mon corps et j'entrepris de regagner ma place à table en compagnie de mes amis, faisant au passage, une voyance directe à ma voisine gauche mais je ne me sentais vraiment pas à mon aise parmi les convives, je me tenais en retrait, j'angoissais. Je n'attendais qu'une chose, l'arrivée des trois personnes manquantes car dans ma tête, l'une d'elle pouvait m'aider à surmonter cette peur.

Dès qu'elle fut là, je lui demandais d'aller faire un tour, ce que l'on fit et l'on profita de ces deux tours de quartier pour parler de la photo de Natasha, on rentrait alors rejoindre les autres. Plus tard, je quittais ma place et rejoignais Yacinthe (faux prénom, par soucis de discrétion), m'asseyant près d'elle et profitant de cet instant pour lui montrer la coupable photo. Elle la prit dans ses mains et me dit: « Ca y est, il n'y a plus rien, le mal brûle » et moi de penser qu'on n'élimine pas le diable avec le feu mais qu'au contraire, il s'en nourrit.

Je repris donc la photo, n'étant pas satisfait de la phrase de Yacinthe et je décida de m'enfermer discrètement dans les toilettes munis des différents objets cités plus haut dans le texte. Une fois à l'abris des regards, j'entamais un espèce de rituel qui m'était inconnu et qui me semblait dicté par la même voix que celle entendue dans ma salle de bain, je ne savais même pas ce que je faisais mais je suivais mot pour mot les instructions (pour des raisons de sécurité, ceci n'étant pas un jeu, je ne décrirai pas ce rituel). Une fois ceci terminé, je retournais une fois de plus vers mes amis qui riaient et chantaient, je m'assis à ma place croyant à mon tour que tout était fini, que le mal avait quitté la maison de Natasha. J'allais vite m'apercevoir du contraire quand je vis, surgissant des toilettes et se dirigeant vers moi, une espèce de tube gazeux noirâtre (un peu comme dans la ligne verte pour ceux qui ont vu le film), que seul moi-même voyait et qui me pénétra d'un coups par la bouche me forçant à avaler cette chose bizarre.

Le reste de la soirée se passa normalement, je rentrais chez moi mais je fus malade pendant trois jours avec des crises d'angoisse incontrôlées, je ne dormais plus et je restais allongé soit dans mon salon, soit dans la salle ou je pratiquais ma voyance, mon chapelet ainsi que la photo de mon arrière grand-mère dans les mains, ce qui me réconfortait un peu .

Au bout de ces trois jours d'horreur, je décidais quand même d'aller voir Chris pour lui raconter mon histoire, il me demanda si j'avais recraché le mal que j'avais avalé, je lui répondis que non quand juste a ce moment, la voix intérieure me dit: « va dégueuler ton venin ». je courrus aux toilettes de chez Chris et rendis en toussant comme un malade, il me dit alors: « ca y est, c'est fin, tu es libéré du mal ».C'est ainsi que le sort que l'on avait jeté sur Natasha, la rendant malade et inquiète, s'en alla, le bien ayant triomphé du mal.

Dès lors, ma vie repris son cours normal et je pus, les fois d'après mieux appréhender ce genre de situation.

 

 
 
 
ange tournant